Accueil / États-Unis / Etats-Unis : la Cour suprême légalise le mariage pour tous sur tout le territoire

Etats-Unis : la Cour suprême légalise le mariage pour tous sur tout le territoire

Les Etats encore réticents à ouvrir et reconnaître le mariage aux couples de même sexe n’auront désormais plus le choix. Le vote du conservateur Anthony Kennedy a été décisif.

Les quatorze États américains, comme le très conservateur Texas, qui refusaient jusqu’à présent d’unir ou de reconnaître les mariages de couples de même sexe n’ont désormais plus le choix : la Cour suprême a voté vendredi 26 juin, par cinq voix contre quatre, l’extension du mariage aux couples de gays et lesbiennes, deux ans après avoir reconnu au niveau fédéral les unions contractées dans les États qui l’autorisaient alors – 36 jusqu’à présent.

Un conservateur fait pencher la balance

Au nom de l’égalité de tous devant la loi, « le 14e Amendement requiert d’un État qu’il célèbre un mariage entre deux personnes de même sexe », a écrit le juge Anthony Kennedy, s’exprimant au nom de la majorité de la Cour suprême. « Le droit au mariage est fondamental », a-t-il souligné.

Le juge conservateur a ajouté son vote à celui des quatre juges progressistes de la haute Cour pour permettre aux gays et lesbiennes de se marier aux quatre coins des États-Unis. Le président de la haute Cour, John Roberts, s’y est opposé, ainsi que les trois autres juges conservateurs.

Récupération politique

La décision de la cour suprême a été saluée par de nombreuses personnalités politiques, alors que la course à la présidence a commencé. Après deux mandats, Barack Obama se félicite de quitter la Maison Blanche en comptant cette mesure historique dans son bilan en demie-teinte :

« Aujourd’hui est un grand pas dans notre marche vers l’égalité. Les couples gays et lesbiens ont désormais le droit de se marier, comme n’importe qui d’autre. L’amour triomphe toujours. »

Le hashtag #LoveWins, utilisé par le président américain, est parmi les plus utilisés ce vendredi après-midi dans le monde.

La candidate a l’investiture démocrate, Hillary Clinton, soutien de la communauté LGBT (et parfois soupçonnée d’avoir retourné sa veste sur la question de l’ouverture du mariage) a évoqué la fierté de célébrer cette « décision historique, et le courage et la détermination de la communauté LGBT américaine qui a rendu cela possible. »

Le candidat à l’investiture Républicaine – et « fils de » – Jeb Bush, aurait lui préféré que la Cour « laisse aux Etats cette décision » mais ne prévoit sûrement pas de revenir sur la loi et appelle sur son blog à « respecter et aimer ses voisins ».

« Dans un pays aussi diversifié que le notre, les gens aux points de vue différents devraient être capables de vivre ensemble. C’est maintenant crucial pour notre pays de protéger la liberté de croyance, et de ne pas céder à la discrimination.

 

Cet article provient du média latribune.fr

À propos de Pierre Drapeau

Pierre Drapeau est le Président de la Fondation Chefs d'entreprises.