Accueil / Canada / LA CRÉDIBILITÉ DE L’ANNONCE DU PREMIER MINISTRE TRUDEAU REMISE EN CAUSE

LA CRÉDIBILITÉ DE L’ANNONCE DU PREMIER MINISTRE TRUDEAU REMISE EN CAUSE

Québec – Lors d’un point de presse pour faire le point sur les négociations entourant l’acquisition de brise-glaces pour la Garde côtière canadienne, le président de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, M. Pierre Drapeau, a vertement critiqué le manque de leadership politique du gouvernement Trudeau dans ce dossier crucial pour la relance du seul méga chantier maritime canadien et la protection de la Voie maritime du Saint-Laurent, une artère commerciale vitale entre les Grands Lacs et le bas du fleuve Saint-Fleuve. M. Drapeau a révélé que les négociateurs du gouvernement fédéral ont abandonné le des plus importants des quatre brise-glaces qui composent le projet Resolute. L’Aiviq, le brise-glaces de classe polaire le plus puissant au monde appartenant au secteur privé, n’est plus considéré par le gouvernement Trudeau alors que la flotte de brise-glaces de la Garde côtière canadienne rouille plus rapidement qu’elle ne peut être remplacée.

Accompagné par Simon Maltais, directeur du développement des affaires de Cimota, et Martin Fortier, président d’Identité Québec, le président de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, M. Pierre Drapeau, a révélé l’impact économique dévastateur de l’absence du contrat de conversion du brise-glaces polaire Aiviq au sein de la chaîne d’approvisionnement du chantier maritime lévisien. Les emplois directs et indirects liés aux travaux de conversion de l’Aiviq sont évalués à plus de 1000, dont plus de 600 parmi les fournisseurs de Chantier Davie. Ces travaux, à eux seuls, permettrait d’endiguer la saignée provoquée par l’annulation du contrat pour le second navire ravitailleur, l’Obelix, des pertes d’emplois évalués par l’Association des fournisseurs de Chantier Davie à plus 700.

Citations :

« Les fournisseurs de Chantier Davie se sentent carrément floués par un premier ministre qui leur a promis des lendemains radieux lors de sa dernière visite à Québec le 18 janvier dernier. Il nous avait promis quatre brise-glaces mais voilà que ses fonctionnaires ont décidé de larguer le projet Resolute.  Alors que le chantier lévisien a reçu moins de 1% de tous les contrats fédéraux pour le renouvellement de la flotte fédérale, des milliards de dollars de contrats continuer de voler au dessus du Québec sans aucune intervention de la part de notre premier ministre qui devrait pourtant bien comprendre les besoins de l’industrie maritime québécoise. Le Québec se fait voler au grand jour sans que nos élus interviennent directement. Le Québec doit parler d’une seule voix pour que le premier ministre Trudeau agisse au nom des intérêts supérieurs du Québec », a déclaré le président de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, M. Pierre Drapeau

 « L’heure est grave pour les fournisseurs de Chantier Davie Canada. L’absence de contrats du fédéral vient nous heurter de plein fouet. Le bilan de la Stratégie nationale de construction navale après 7 ans est accablant : aucun navire livré en dépit des milliards reçus à ce jour.  Les fournisseurs québécois de Chantier Davie ont livré le plus grand navire de l’histoire de la Marine canadienne en seulement 24 mois alors que le Québec n’a reçu que 1% des sommes dédiées au renouvellement de la flotte de Marine et de la Garde côtière. Cette injustice doit cesser dès maintenant. Contrairement aux deux autres chantiers canadiens, Chantier Davie livre la marchandise », a déclaré le directeur du développement des affaires de Cimota, M. Simon Maltais.

« Nous avons une députation gouvernementale de plus de 40 élus libéraux fédéraux au Québec. Mais que font-ils pour le Québec alors que les caucus de la Nouvelle-Écosse et de la Colombie-Britannique veillent au grain pour la prospérité de leurs chantiers maritimes? On veut des députés et ministres qui représentent et qui se battent pour notre région et notre province », a indiqué le président d’Identité Québec, M. Martin Fortier.

 Faits saillants :

 

  • Le projet Resolute, à l’étude par le gouvernement Trudeau depuis février 2016, offre au Canada les quatre plus puissants brise-glaces polyvalents privés à une fraction du coût d’une construction neuve.

 

  • Cette solution rapide et abordable au manque actuel de capacité de la Garde côtière canadienne

 

  • Ces brise-glaces, après des travaux de conversion à Chantier Davie, pourront satisfaire à toutes les exigences de la Garde côtière canadienne en ce qui a trait aux opérations de déglaçage, de sauvetage, de remorquage et d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures dans l’Arctique.

 

  • Le rapport Emerson (2016) est catégorique : l’heure est grave car la flotte du gouvernement fédéral rouille plus rapidement qu’elle ne peut être remplacée.

 

Au sujet de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada

 

Pour en apprendre davantage sur l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, veuillez visiter son nouveau site web : www.afcdc.ca. L’association dispose aussi d’un compte Facebook et Twitter pour informer en temps réel ses membres des plus récents développements dans l’industrie maritime.

 

Source :              Association des fournisseurs de Chantier Davie

 Information :     Jimmy Jolicoeur

Tél. : 418-573-8105

À propos de Pierre Drapeau

Pierre Drapeau est le Président de la Fondation Chefs d'entreprises.