Accueil / Canada / UNE AVANCÉE EXTRAORDINAIRE POUR L’INDUSTRIE PORCINE AU QUÉBEC LANCEMENT DE LA PRODUCTION POUR SOLUGEN

UNE AVANCÉE EXTRAORDINAIRE POUR L’INDUSTRIE PORCINE AU QUÉBEC LANCEMENT DE LA PRODUCTION POUR SOLUGEN

C’est avec fierté et bonheur qu’André Beaulieu Blanchette, président de Solugen, accompagné de ses partenaires, Daniel Blanchette, Laurent Brochu et Guy Roy, a annoncé la mise en production, à leur usine de Lévis, du procédé de purification de l’eau.

La solution présentée par Solugen se veut révolutionnaire. Par une transformation chimique, la distillation azéotropique, l’eau contaminée redevient pure, claire, et source de consommation.

« La consommation abusive d’eau par beaucoup d’industries est un des problèmes environnementaux prioritaires. Après avoir été utilisée, elle est souvent rejetée dans la nature sans traitement. Notre solution veut contrer ce processus. La production porcine est un bon exemple. L’augmentation de la production combinée à un manque de terre met en péril la part de marché mondial du Québec », d’expliquer André Beaulieu Blanchette.

Rappelons l’importance de l’industrie porcine au Québec qui représente près de 20% des exportations agroalimentaires du Québec à travers le monde. Déjà la compétition internationale est forte, et l’amélioration des procédés doit augmenter son efficacité.

« La chaîne de production est aussi forte que son maillon le plus faible. Au Québec, la gestion du lisier de porc est au centre des préoccupations des producteurs, et nous avons la solution, » de dire Laurent Brochu, partenaire et ancien dirigeant des Salaisons Brochu.

« Les tests sont complétés. Notre technologie peut faire faire des économies importantes aux producteurs. Que ce soit avec le manque de terre, les contrôles environnementaux, la consommation d’eau, Solugen offre une solution inespérée aux producteurs. Nous pouvons aussi ajouter comme défi de l’industrie l’acceptabilité sociale. Si nous éliminons les lisiers, les odeurs et les grandes étendues de terre souillées par des épandages répétitifs, nous croyons que notre produit peut devenir un gage de réussite dans tous les aspects de la société, » de conclure André Beaulieu Blanchette.

Problématique mondiale, l’accès à l’eau potable est et reste présent dans le développement social, économique et politique d’une société. Invité à représenter le Québec à la 9e conférence des chefs de gouvernements des régions partenaires en mai 2018 au Château Frontenac, Solugen a suscité un grand intérêt pour sa technologie. La région de Cap-Occudental, province d’Afrique du Sud, a exprimé le désir d’en connaître plus sur Solugen et sa solution.

En terminant, avec une population prévue de plus de 10 milliards dans les prochaines décennies, la capacité de nourrir cette même population est remise en question. Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a lancé un appel aux pays membres dans le cadre du lancement de la décennie d’Action sur l’eau (2018-2028). Il a déclaré que « L’eau potable est une question de vie ou de mort ».

À PROPOS DE SOLUGEN 

Créée en 2014, la start-up québécoise développe un procédé de purification des eaux innovant, efficace et surtout unique à travers le monde. Rendus à l’étape de production, déjà plusieurs associations, pays et regroupements font appel, pour de plus amples informations, à la technologie Solugen.

 

Photo : André Beaulieu Blanchette

À propos de Pierre Drapeau

Pierre Drapeau est le Président de la Fondation Chefs d'entreprises.